En route vers Wrestlemania (Chapitre 7)

Voici la suite des biographies des lutteurs qui seront à Wrestlemania.

Je vous présente l’adversaire de Chris Jericho, Adam « Edge » Copeland. Né à Orangeville, près de Toronto, Copeland a su qu’il voulait être lutteur lorsqu’il assiste à Wrestlemania 6, au SkyDome de Toronto. Il débute officiellement sa carrière à la WWE en 1998 sous le pseudonyme Edge. Il incarne une âme en peine, un solitaire en conflit avec la société vampirique The Brood qui possède son frère Christian (incarné par son ami d’enfance Jason Reso).

Suite à ce conflit, Edge et Christian se sont mis en équipe et ont adopté une attitude à la fois humoristique et arrogante, c’est-à-dire adolescente. À l’instar de Jericho qui a lutté le début de sa carrière, Copeland a évolué avec des lutteurs qualifiés hardcore et a excellé dans le travail en équipe. Il a récolté 18 titres en équipe, majoritairement avec Reso.

L’équipe se sépare et Edge devient un personnage obsédé par la victoire. Il tente à tout prix de posséder un titre et ne se gêne pas pour manipuler les gens et profiter de toutes les opportunités se présentant à lui. Cette attitude fait de lui un des lutteur les plus détesté de la WWE, mais il a récolté 9 titres solo.

Il a été retiré du circuit en juillet dernier, car il s’est déchiré un talon d’Achille. Il est revenu en remportant le Royal Rumble qui lui donnait droit à un match de championnat. Et il est devenu favori du public en choisissant Chris Jericho comme adversaire à Wrestlemania. Pour l’instant, il effectue un travail intéressant qui demande un peu de polissage.

Dans le ring, Copeland est un lutteur équilibré qui évite d’être redondant. Il est un bon technicien et démontre parfois des prouesses d’agilité. Son bagage hardcore fait de lui un bagarreur redoutable. Sa gueule de rockstar et son habilité au micro lui permet autant d’attirer la ferveur que la foudre du public. Tout comme Jericho.

Quelques faits en terminant:
– Il est diplômé en diffuson radiophonique
– Il a malencontreusement blessé José Estrada à son premier match dans la WWE.
– Il joue un rôle mineur dans Highlander : Endgame.

D’accord, le vidéo est à l’envers, mais ça vous donne un aperçu.

En route vers Wrestlemania (Chapitre 6)

Ce chapitre ne sera pas une biographie, mais une critique. J’ai dis, il y a deux semaines, que le match entre John Cena et Batista sera peu prometteur. Pourquoi? Voici les raisons.

Ils sont deux lutteurs dont la principale caractéristique est leur force physique. Ce genre de lutteur est rarement endurant ou agile, contrairement à Brock Lesnar qui est maintenant combattant de la UFC. Autrement, il faut avoir énormément de charisme comme Hulk Hogan. Pourquoi ce genre de lutteur fait la tête d’affiche? Parce que Vince McMahon a toujours eu un intérêt pour les lutteurs imposants et musculeux au corps de super-héros.

Le champion poids lourd, Dave Batista, est un monstre de muscles : 6 pieds 6 pouces et 290 livres. Il n’a pas de personnage et il n’a pas rempli d’exploit. C’est une pièce de viande qui démontre, malgré tout, beaucoup d’intensité.

De son côté John Cena suscite un intérêt envers le jeune public. Il a endisqué un album de rap. Il a joué dans l’incompréhensible The Marine et a récidivé dans l’improbable 12 rounds. Même s’il est favori, il lui arrive souvent de se faire huer. Ses matchs sont sans surprises, car il exécute constamment la même série de prises. (Mise en garde : si vous regardez tous les liens vidéos en lien, il se peut qu’il y ait un petit reflux de votre repas… ou que vous vous lanciez des projectiles.)

Je m’attend à ce que le public scande « Boring », mais tout est possible à Wrestlemania.

En route vers Wrestlemania (Chapitre 5)

On enchaîne les bonnes nouvelles à la venue de Wrestlemania.

Lundi dernier, on a annoncé le nouvel intronisé au Temple de la Renommée de la WWE: Maurice « Mad Dog » Vachon. C’est un honneur pour tous les Québécois de voir cette légende atteindre ce sommet.

Maurice commence sa carrière amateur en 1948 lorsqu’il représente le Canada en lutte libre au Jeux olympique de Londres. En 1950, il gagne la médaille d’or aux Jeux du Commonwealth à Auckland, en Nouvelle-Zélande. C’est à cette époque qu’il rencontre un lutteur américain qui devint aussi une légende du catch, Verne Gagné. Il a commencé ensuite sa carrière professionnelle où il a eu son surnom « Mad Dog », car il s’en est pris à l’arbitre et à un policier lors d’un match.

Malgré qu’il était considéré de petite taille, Vachon est un lutteur qui avait du caractère et qui ne démontrait aucune peur (Voir son match contre Big John Studd). Il luttait comme un chien fou et utilisait des techniques déloyales, mais il savait utiliser un micro comme un maître avec son regard intense et sa voix rauque et distinctive. Pour faire la promotion de ses matchs, il lui arrivait d’acheter du temps d’antenne pour critiquer et insulter ses adversaires. C’est une chose qui était considérée révolutionnaire pour l’époque.

L’arrivée de l’ère d’Hulk Hogan a forcé Mad Dog à se retirer tranquillement. Il se faisait vieillissant et sa petite taille n’intéressait plus les promoteurs à la recherche de lutteurs imposants et musculeux.

Il a pris sa retraite en 1986 après une carrière étalée sur quatre décennies. L’ironie du sort a fait que, l’année suivante, il perdit une jambe dans un délit de fuite à sa résidence d’Omaha, au Nebraska.

Quelques faits en terminant:
– Il a eu plus d’une trentaine de titre en carrière (15 individuels et 20 par équipe)
– Dans les années 70, on a refusé à sa soeur Viviane de lutter à Montréal.
– Mad Dog a fait une émission pour enfant à TQS en 1988

En route vers Wrestlemania (Chapitre 4)

Avant chaque événement de Wrestlemania, la WWE tient à honorer des artisans et les bâtisseurs de l’industrie en les intronisant au Temple de la Renommée.

Voici les trois premières nominations:

Antonio Inoki (Kanji Inoki). – Il est un légende japonaise du puroresu et fondateur de la New Japan Pro Wrestling qui est l’équivalent de la WWE. Il est considéré comme le Hulk Hogan du Japon. Il sera intronisé par Stan Hansen.

« Le millionnaire du ring » Ted DiBiase. – Il était un technicien hors-pair incarnant le méchant par excellence : prétentieux, raciste et pour qui tout le monde avait un prix. Son rire démoniaque a marqué notre enfance. Il a même fait apparition à l’émission La vie des gens riches et célèbres. Il sera intronisé par ses fils Ted Jr. et Brett.

Wendi Richter. – Tête d’affiche de la lutte féminine dans les années 80, elle a déjà été managé par Cyndi Lauper. Comme Bret Hart, elle a été victime d’une crosse non-scriptée de la part de Vince McMahon et a quitté la compagnie (The Original Screwjob); les choses se sont vraisemblablement placées. Elle détient maintenant une maîtrise en ergothérapie. Elle sera intronisée par Rowdy Roddy Piper.

Des nominations à venir.

En route vers Wrestlemania (Chapitre 3)

Les spéculations sont maintenant fondées. On vient d’apprendre hier à Raw que Bret « The Hitman » Hart affrontera le propriétaire de la WWE, Vince McMahon, à Wrestlemania. C’est un match qui s’annonce très intense.

Voici l’origine de ce match. En 1997, Hart s’apprêtait à quitter la WWE avec l’accord de McMahon pour joindre son rival, la WCW.  Il était champion du monde et McMahon lui a demandé de céder son titre à Montréal contre Shawn Michaels (Michael Shawn Hickenbottom) . Hart a refusé de remettre sa ceinture contre Hickenbottom avec qui il avait un contingent et il était hors question que ça se passe au Canada. Il préférait faire forfait le lendemain, avant de quitter. McMahon ne voulait pas revivre la même insulte qu’il a subit de la part de Debra Micela, deux ans plus tôt : elle a jeté à la poubelle son titre féminin de la WWE durant un show live de la WCW. Il a décidé de concocter un plan pour supplanter Hart : la crosse de Montréal (Montreal Screwjob).

Pour vous plonger dans le conflit, je vous conseille le documentaire Wrestling with Shadows produit par l’ONF.

Est-ce que Hart est apte à lutter dans un ring? Il a 52 ans et en 2002, il a eu un accident qui l’a laissé à moitié paralysé. Il semble être complètement rétabli. Il vient d’une famille de lutteur et il a vu la mort hâtive de son beau-frère « The British Bullbog » Davis Boy Smith et le tragique décès de son frère Owen Hart. Finalement, il est un des meilleurs techniciens au monde. Un légende vivante et un lutteur dans le ring jusqu’à la mort. (Voyez The Wrestler de Darren Aronofsky)

De son côté, McMahon à 64 ans, mais il est dans une forme splendide. Il est le grand manitou de la lutte professionnelle; le Platon de lutte comme disait Breckin Meyer dans Roadtrip. Il a déjà été dans le ring contre des icônes telles que Steve Austin et Hulk Hogan. Il vient d’une famille sportive et a fait la couverture du magasine Muscle & Fitness en 2006. Son grand-père, Roderick, était boxeur. Son fils, Shane, est un non-lutteur (lutteur non-régulier) impressionnant: il faut voir sa descente du coude de 25 pieds, un bijou.

Dans la vraie vie, McMahon et Hart se sont réconciliés. À un tel point qu’Hart est intronisé au Temple de la renommé de la WWE. Leur complicité ainsi que leur histoire annonce un match hautement émotif.

Quelques faits avant de terminer:
– Hart a joué son propre rôle dans les Simpsons;
– Hart est le fondateur de l’équipe de hockey les Hitmen de Calgary;
– Hart s’est fait l’avocat de Don Cherry pour l’émission The Greatest Canadian;
– McMahon a combattu la dyslexie quand il était jeune;
– McMahon est un milliardaire controversé jonglant entre la réalité et la fiction;
– McMahon s’est fait rickrollé en direct, le 9 juin 2008.

En route vers Wrestlemania (Chapitre 2)

Un mois avant Wrestlemania 26. Pour vous donner l’eau à la bouche, je vais vous présenter la biographie des têtes d’affiche.

Celui qui à l’honneur d’ouvrir le bal est l’actuel champion des poids lourds, Chris Jericho dont le vrai nom est Christopher Irvine. Né à Winnipeg (certains me verront danser), il a grandit dans famille sportive: son père Ted Irvine était allié gauche dans la LNH. Fier étudiant de l’école de la famille Hart, il a travaillé au Japon, au Mexique et au Canada avant de travailler pour ECW, WCW et WWE.

Irvine est un lutteur complet, tricoté dans la même laine que Bret Hart. Il a longtemps été sous-estimé à cause de sa « petite » taille (5 pieds 10 pouces), mais il a compensé en démontrant beaucoup d’énergie et d’agilité. Au micro, Irvine est pratiquement impeccable. Il sait promouvoir un match autant en s’attirant la sympathie qu’en se faisant détester par le public. À mon humble avis, Chris Jericho est un personnage plus intéressant en favori, car il incarne un baveux à la réplique facile.

Quelques faits en terminant:
– Il est le premier champion qui a unifié les ceintures poids lourds de la WWF et de la WCW;
– Il est un des rares poids léger à être champion poids lourd;
– Il est chanteur du groupe heavy metal Fozzy;
– Il a reçu l’ordre de Buffalo Hunt pour son implication auprès des enfants défavorisés;
– Il est diplômé en journalisme.

Prochaine bio : son adversaire, Adam « Edge » Copeland.

RIP ECW… NXT!

Fin d’un cancer en phase terminal, WWE a mis fin à son émission ECW qui était un spectacle de seconde zone. ECW était originalement une ligue de lutte innovatrice et qui prenait des risques, mais la WWE a retiré l’aspect extrême. Comme une bière sans alccol.

Afin de mettre du sang neuf au sein de ses rangs, un nouveau concept d’émission a été présenté: NXT.  L’idée: jumeler une recrue des ligues mineures à un professionnel établi afin qu’il acquière l’expérience et les qualités dont il a besoin. La plupart de ces recrues a une feuille de route intéressante.

La sauce semble tenir et deux lutteurs sortent du lot. D’abord, l’énergique et goofy Heath Slater est associé au charismatique Christian (Jason Reso). La complicité est présente et Slater va profiter de l’expérience de son mentor.

D’autre part, Daniel Bryan (Bryan Danielson) roule sa bosse depuis 10 ans, démontre beaucoup de d’expertise et de coeur. Il éprouve des difficultés face à l’égo de son tuteur, Mark « The Miz » Mizanin qui sait attirer les foudres du public avec ses compétences au microphone. C’est une trame narrative intéressante qui va susciter la sympathie de l’auditoire.

Une idée, je souhaite, qui va faire du chemin.

En route vers Wrestlemania (Chapitre 1)

Wrestlemania, le SuperBowl de la lutte, se tiendra le 28 mars 2010 à Université de Phoenix et on a annoncé, ce lundi à Raw, les premiers combats qui se dérouleront dans le Grandest Stage of them all.

D’abord, un match de championnat en deux lutteurs canadien : le Torontois Edge et Chris Jericho de Winnipeg. Ils se connaissent très bien et ont déjà été champion par équipe. Leur complicité et leur compétence vont permettre un match électrisant et une belle démonstration technique.

Je passe rapidement l’autre match de championnat peu prometteur entre les musculeux Batista et John « The Marine » Cena. (pas la peine mettre leur nom en caractère gras)

Finalement, Shawn Michaels et The Undertaker reprendront où ils ont laissé l’an dernier. Undertaker est invaincu en 17 présences à Wrestlemania et Michaels a déclaré que, s’il ne pouvait briser cette séquence, il prendrait sa retraite. Les deux lutteurs dans la mi-quarantaine sont en fin de carrière et le sens du spectacle de Michael combiné au talent de mise en scène de l’Undertaker va sûrement être le meilleur match cette année.  Tout comme l’an dernier.

Tommy Lee Jones et les comics

En lisant Tales form the Clerks, une compilation de comics du View Askewniverse, j’ai remarqué que le personnage de Wildlife Marshall Willenholly ressemblait à Tommy Lee Jones.

Je me suis rendu compte qu’il était souvent associé au comic book. Comme il a été dit dans la première émission Web-télé, il est l’inspiration pour Norman Osborn dans Dark Avengers. Il a joué Two-Face dans Batman Forever et l’agent K dans Men in Black qui est originalement un comic book. D’autres idée? Faites-le savoir!

Comme dirait Mewes : “You fat f***!”

Le réalisateur Kevin Smith (Mallrats, Jersey Girl) a annoncé sur son Twitter qu’il a été expulsé d’un avion de la Southwest Airlines parce qu’il était trop gros. C’est vrai qu’il a pris beaucoup de poids depuis Clerks.

Il y a quelques années, Smith avait pris un pari avec Ethan Suplee (My Name is Earl, Butterfly Effect, Roadtrip) à savoir qui perdrait le plus de poids. Smith a abandonné, mais Suplee s’en est bien tiré.

Malgré tout, son prochain film, Cop Out, sort le 26 février. Il est à noter que ce sera son premier film dont il n’a pas signé le scénario.

Сериал Теоретики (Big Bang Theory !?!)

Il y a quelques semaines, Chuck Lorre nous a annoncé par le biais d’une de ses vanity card que sa série The Big Bang Theory a été plagié en Biélorussie sous le nom « The Theorist« . Selon Chuck Lorre, il ne sera pas facile de faire des poursuites, car la compagnie de production est le gouvernement. Visuellement, nous assistons à une copie bizarro de la série avec un syndrôme Watatatow (on tente de nous faire croire qu’un acteur de 45 ans peut jouer quelqu’un de 27 ans). À vous d’en juger.