Commémorer la tragédie d’Hiroshima en manga

Aujourd’hui, le 6 août, c’est un bien triste anniversaire pour l’Humanité, c’est le 66e anniversaire du premier bombardement atomique de l’histoire sur la ville japonaise d’Hiroshima. Trois jours, plus tard, le 9 août 1945, c’était au tour de la ville de Nagasaki d’être bombardé de la sorte. Ces deux bombardements ont causé plus de 140 000 morts, mais ils ont mis fin à la Seconde Guerre mondiale sur le front du Pacifique. Notons que les commémorations de cette année sont encore plus lourdes de sens qu’habituellement grâce à la tragédie nucléaire de Fukushima-Daiichi, qui a eu lieu suite au tremblement de terre et au tsunami de mars dernier.

C’est un certain Paul Tibbetts, pilotant l’Enola Gay*, qui a eu la lourde tâche de lâcher la bombe surnommée Little Boy** sur Hiroshima, une métropole du sud du Japon, et tué ainsi plus de 80 000 personnes.

Voici l’extrait du bombardement d’Hiroshima tiré de l’adaptation cinématographique de Barefoot Gen, une manga qui était publié de 1973 à 1985, qui raconte l’histoire de Gen et d’autres survivants du bombardement qui tentent de survivre le mieux qu’ils le peuvent à cette tragédie.
http://www.youtube.com/watch?v=nCHbF9lG3lE

* Les 2 autres avions qui accompagnaient l’Enola Gay étaient quant à eux baptisés The Great Artiste (mesures et relevés de données) et Necessary Evil (photographie et films). 

** La bombe lâchée sur Nagasaki était surnommée quant à elle Fat Man.

– ‘xim Sauriol

1 pensée sur “Commémorer la tragédie d’Hiroshima en manga”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *