Émission #296Justice League Vol.1: Origin

Cette semaine, les Mystérieux étonnants se penchent sur le premier volume de la série Justice League depuis la refonte l’an dernier de la maison d’édition DC Comics. Bien sûr, comme à l’habitude, nous vous partageons également les dernières nouvelles sur l’univers de la culture populaire: BD, cinéma, jeux vidéos, télévision, etc.

Diffusion originale: 28 janvier 2013
Site web: MysterieuxEtonnants.com
Cet épisode a été enregistré à CHOQ.ca
© Les Mystérieux Étonnants. Tous droits réservés.

Téléchargez l'émission ici Abonnez-vous sur iTunes Fil RSS

2 thoughts on “Émission #296 – Justice League Vol.1: Origin”

  1. Yoann qui avoue avoir lu Scott Pilgrim dans le métro: en effet c’est toujours un plaisir de lire des comics dans le métro. Moi j’ai eu le plus heureux des sourires en lisant un vieux Martin le Malin tout corné en me tenant au même poteau qu’un gars qui regardait Avatar sur son I-Pad 🙂

    Yoann qui parle du démantèlement de THQ (je le cite) « Tout le monde avaient des fourchettes pis ça s’arrachait des morceaux de poulets » – Je trouve ça l’fun d’entendre ça par un gars qui a travaillé sur Poultrygeist: Night of the Chicken Dead (2006)…

    Pour les new 52, vos observations confirme un peu ce que je craignais: aussi louable soit l’initiative de rendre plus accessible l’univers de DC, il semble que ça à été fait de manière un peu bancale qui ne va que faire grogner les anciens fans, échouer à attirer les nouveaux et finalement subir une nouvelle refonte dans seulement quelques années.
    Le défaut de DC c’est vouloir tout expliquer et faire rentrer dans un moule bien propre à tout prix; ce qui en soit n’est pas mal encore là, mais il y a moyen de le refaire pour rester frais, accessible et concis sans balayer l’historique riche et touffue de 75 ans de comics.
    Je pense au dernier film de Star Trek (2009), n’en déplaise à certain puriste, comme un exercice à la fois de nouveau départ et de continuité réussi. En fait, Crisis on Infinite Earth (1985-1986) est sans doute le prototype de ce genre de « reboot » bien fait, mais à vouloir le refaire à chaque 5-6 ans on peut finir par se planter…

  2. Bon, on vous accuse de « DC bashing »?

    Ok d’abord, c’est vrai que je n’est pas lu les new 52, mais DC sont tout de même très fort à admettre et mettre de l’avant que leurs personnages sont des mythes modernes en sois et que plusieurs incarnations peuvent en exister en parallèle. Quand je pense aux séries de dessins animés, aux films Direct to DVD ou aux titres All Star en comics par exemple, ça sont tous des bons coups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *