Mystérieux Étonnants #311El Spectro Trans-Amazonie

Cette semaine, l’équipe des Mystérieux étonnants reçoit Yves Rodier et Frédéric Antoine, les auteurs de El Spectro Trans-Amazonie. Bien sûr, comme à l’habitude, nous vous partageons également les dernières nouvelles sur l’univers de la culture populaire: BD, cinéma, jeux vidéos, télévision, etc.

Diffusion originale: 13 mai 2013
Site web: MysterieuxEtonnants.com
Cet épisode a été enregistré à CHOQ.ca
© Les Mystérieux Étonnants. Tous droits réservés.

Téléchargez l'émission ici Abonnez-vous sur iTunes Fil RSS

1 pensée sur “Émission #311 – El Spectro Trans-Amazonie”

  1. Commentaires en rafales noté en cours d’écoute de l’émission 311:

    Moi le show musical je suis tout à fait partant – juste un medley des grandes thèmes de dessins animés ont aurait pas mal de fun à vous entendre. Ou en fait peut-être pas tant que ça, mais ça nous permettre de bloquer toute vos ambitions politiques avec des preuves accablantes 😉

    A propos de la mise en marché du MMORPG de Marvel (qui semble très sympathique cela dit d’après la critique de Yoann), dont le jeu est tel quel gratuit mais dont les extras sont payant il va falloir s’habituer à cette approche.
    L’industrie est arrivée avec l’horrible appellation « Freenium » (contradiction douloureuse de Free et Premium) pour décrire ce modèle d’affaire. Mais bon, le résultat est plus généralement heureux que son nom, fort heureusement.

    Vieux Frank Miller facho aigri sur Robocop en effet c’est très prometteur. Sa mini série RoboCop Versus The Terminator (1992) étaient des plus intéressante et s’inséraient parfaitement dans les 2 univers.
    Pour vous dire; dans cette série, un équivalent féminin de Kyle Reese (le soldat du futur venu détruire le Terminator et protéger Sarah Connor) venaient détruire Robocop, parce que son existence, dans le futur, menaient à la création même des Terminator et au Judgement Day par extension. Tout ça avec des beaux dessins bien carrées et viril d’un Walt Simonson en grande forme.

    Gloire à El Spectro! J’ai bien aimé ce deuxième opus; en effet c’est sympathique, pour fois, d’avoir un héros qui est vraiment sans peur et sans reproche, positif, sportif et réellement un bon gars. C’est bien les héros tourmenté, mais il y a de la place pour autre chose! Et c’est tout à fait dans le ton des aventures de El Santo ou des super-héros du Golden Age: le héros est le vecteur vers d’incroyables aventures et une force au service du bien, on n’a pas à en savoir plus.

    Je suis pareil comme vous autres; je n’aime pas les voiture tel quelles, mais la batmobile, le char des frères Blues, des Munsters ou des Flintstones deviennent des personnages tout à fait sympathique en soi.
    Et Yves, tes chars sont ben beaux dans le derniers albums. Ça sentaient le p’tits gars qui jeux avec ses Hot wheels, ce qui est parfait 😉

    Moi aussi j’ai bien apprécié les pages à la comic book au début de l’album; non seulement c’est une belle accroche narrative et visuelle pour souligner un flashback, mais dans un album d’un héros lutteur qui fait de la course, c’est d’avoir un bout d’action dans le ring pour mettre la table!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *