Mystérieux Étonnants #315X-Men: Days of Future Past

Cette semaine, afin de souligner le tournage du film X-Men: Days of Future Past qui a lieu présentement à Montréal, nous discutons de la BD du même nom de Chris Claremont et John Byrne publiée en 1981 par Marvel Comics. Bien sûr, comme à l’habitude, nous vous partageons également les dernières nouvelles sur l’univers de la culture populaire: BD, cinéma, jeux vidéos, télévision, etc.

Diffusion originale: 10 juin 2013
Site web: MysterieuxEtonnants.com
Cet épisode a été enregistré à CHOQ.ca
© Les Mystérieux Étonnants. Tous droits réservés.

Téléchargez l'émission ici Abonnez-vous sur iTunes Fil RSS

1 pensée sur “Émission #315 – X-Men: Days of Future Past”

  1. Notes en rafales au cours de mon écoute de l’émission 315:

    A propos de Doctor Who, moi je suis un vieux bat qui à appris son anglais en suivant la série originale (1963 – 1989) sur TV Ontario pis YTV en reprise dans les année 1990. Les trois premiers docteurs sont décédé (William Hartnell, Patrick Troughton et Jon Pertwee). Par contre, lors de l’épisode-anniversaire The Five Doctors (1983) seulement William Hartnell, le premier, nous avais quitté. C’est le comédien Richard Hurndall qui avait repris le rôle de manière très convaincante – se serait bien qu’ils fassent pareil pour le 50ième anniversaire pour les docteurs disparu ou trop âgé!

    Et les univers de Doctor et des super-héros Marvel se sont déjà croisé: sous l’aile de Marvel UK, quelque part dans les années 1990 (alors que Marvel avait ouvert des studios en Angleterre) – Le super-héros / policier cyborg extra-terrestre (pensez à un Lobo version Robot chez Marvel) Death Head non seulement croise le 7ième Docteur, mais son reboot / refonte de Look est dut à l’intervention du Docteur qui s’est servi de « Tissue Compressor Eliminator » du Master sur lui, lui rendant une taille humaine: http://tardis.wikia.com/wiki/The_Crossroads_of_Time_%28comic_story%29

    Mel Gibson en méchant dans Expandable? Pourquoi pas! Il à bien fait un direct-to-DVD – Get the Gringo (2012) – donc il est qualifié!
    Kevin Sorbo aurait tout à fait sa place dans les Expandable, autant comme gentil que comme méchant. En fait comme méchant se serait un contre-emplois intéressant (et certainement meilleur que Meet the Spartans (2008))…

    Les gars, vous me faite sentir vraiment vieux à noter à quel point Days of Future Past à vieillit (mais je ne vous en veux pas) – personnellement je trouve que le récit est encore très solide. C’est peut-être juste moi, mais je tend à proférer la narration étoffé des comics de Silver et du Bronze Age – les rappels des pouvoirs, des aptitudes et des noms des personnages – si lourdaud paraissent-ils à vos yeux, permettait de prendre un comics sur le rack tournant à côté du stand à bonbon et de suivre n’importe série pris à n’importe quel numéro – faut garder en tête que rarement on avait l’occasion de lire tous les numéro de suite à l’époque, les séries étant troué à hasard de nos trouvailles et de la fréquence de nos visites au dépanneur. On parle de bien avant les Trade Paperback systématiques et Wikipedia pour vérifier la bio de chaque bonhommes. Faudrait que je le relise, vous me faite douter! 😉

    Pis bon, Wolverine par John Byrne, lui-même Canadien d’adoption, est une des raisons pourquoi ce personnages est l’icône badass qu’il est aujourd’hui. Y savais dessiné du poil sur le chest Byrne…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *