Mystérieux Étonnants #548Deadpool 2

Cette semaine, une équipe toute spéciale est réunie en studio afin de défoncer le quatrième mur ! Vous l’aurez compris, nous discutons en dernière partie d’émission de Deadpool 2 réalisé par David Leitch et mettant en vedette Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin et Zazie Beetz.

Diffusion originale: 21 mai 2018
Site web: MysterieuxEtonnants.com
© Les Mystérieux Étonnants. Tous droits réservés.

Téléchargez l'émission ici Abonnez-vous sur iTunes Fil RSS

1 pensée sur “Émission #548 – Deadpool 2”

  1. Y’a-t-il vraiment une scène d’au-delà dans le film Deadpool 2? La scène entre Deadpool et Vanessa est effectivement un peu incongrue, mais ma première impression est que nous ne sommes pas dans le réel (enfin, le « paradis réel »).
    Selon moi, il faut plutôt analyser la scène comme étant une manifestation de l’inconscient du personnage de Deadpool.
    Lorsqu’il est blessé, les cellules de son corps travaillent à toute vitesse pour se reconstituer, y compris celles de son cerveau. L’intensité avec laquelle il peut interagir avec Vanessa dans la scène de l’au-delà est simplement représentative du degré de « mortalité » qu’il a atteint et non pas d’un voyage au Paradis.
    D’ailleurs, Vanessa ne luit dit rien de vraiment transcendant, mais évoque plutôt des choses qui sont relativement évidentes. Dans les bandes dessinées, on retrouve plusieurs scènes qui se déroulent dans l’esprit de Deadpool, dont plusieurs lorsqu’il est mortellement blessé, et où il dialogue avec lui-même ou avec d’autres personnages avant de revenir à la vie.
    La scène aurait sans doute pu être mieux scénarisée, mais il s’agit définitivement, selon moi, d’une simple manifestation de l’inconscient du personnage. Lorsque son corps revient suffisamment à la vie, il est simplement extirpé de son « coma psychanalytique ». Pour Deadpool, c’est l’équivalent de la perturbation de la chimie du cerveau qui cause la vision du « tunnel de lumière » souvent associé à la mort.
    À noter que c’est la capacité des cellules de son cerveau à se régénérer à toute vitesse qui explique également probablement sa capacité à traverser le quatrième mur. Il y a bien une inconsistance, dans le film, où Wade Wilson fait une référence à Green Lantern avant de subir le traitement concocté par Ajax. Ceci dit, on pourrait sans doute dire que c’est l’une des rares manifestations de son pouvoir latent. Les cellules de son cerveau se renouvelant constamment et à une vitesse folle, lui permettre d’atteindre cette capacité à traverser le voile de notre réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *