Michael Keaton parle de Batman

L’acteur Michael Keaton s’est récemment entretenu avec Geoff Boucher, un journaliste pour le site The Los Angeles Times Hero Complex, afin de partager ses impressions sur sa carrière au cinéma, mais tout particulièrement de son interprétation de Bruce Wayne, alias Batman, dans les films du même nom réalisé par Tim Burton.

Keaton qui est maintenant âgé de 59 ans raconte à Boucher que l’hiver de 1988 avait été particulièrement difficile pour lui.

« C’était une période de solitude pour moi qui a été, je suppose, formidable pour le personnage », a déclaré l’acteur. « Je courais la nuit à Londres afin d’essayer d’obtenir assez de fatigue pour que je puisse dormir. Je ne parlais pas beaucoup aux gens. Mon petit garçon était un enfant en bas âge, et je n’étais plus avec la femme avec qui j’étais marié à l’époque, mais nous tentions de trouver une façon de revenir ensemble ».

« J’étais seul à Londres et mon sommeil au cours de ce film n’a jamais été parfait ».

Selon Michael Keaton, le tournage du permien Batman n’était pas une mince affaire puisqu’il fallait mettre à terme un projet qui satisferait à la fois les exigences du public et celles des studios rendaient l’atmosphère de travail particulièrement difficile.

« Il s’agissait d’un défit extrêmement difficile et Tim était un gars timide, surtout à l’époque, et il y avait tellement de pression. Nous étions en Angleterre pendant une longue période de tournage à Pinewood et c’était de longues nuits difficiles dans l’humidité sombre, le froid et la noirceur, et nous ne savions jamais si le tout était réellement efficace », a déclaré Keaton. « Il n’y a pas de garantie que tout cela allait jouer correctement quand tout serait terminé. Il n’y avait jamais eu de films comme cela avant. Il y avait aussi beaucoup de risques avec Jack en interprétant le Joker de cette nouvelle façon. La pression était sur tout le monde. On pouvait la sentir ».

Lors de l’entretien, l’acteur révèle également l’existence d’une scène particulièrement intéressante qui n’a pas été gardée au montage final. Dans cette semaine, on y voyait la transformation du milliardaire Bruce Wayne en Batman par un procédé de transe.

« Je suis allé à Tim et je lui ai dit que nous devrions voir si nous pouvions faire une scène qui montre un état transition, Tim était vraiment géniale à propos de ces genres de chose, nous donc avons essayé. Je voulais voir et montrer la transition de Bruce Wayne en Batman, le moment où il s’apprête à revêtir le costume et sortir et causer des ravages. Ce n’est pas qu’une chose occasionnelle, de toute évidence, ce n’est pas l’équivalent de mettre une veste pour sortir le soir. Alors à quoi ressemblerait cette transition? Bref, il y avait une chose que nous avons fait dès le début qui consistait à le présenter entrer dans une sorte de transe qui justifierait ce changement en lui. Nous avons fait cette scène et elle n’a jamais été utilisée dans le film, mais je pense que cela m’a aidé en quelque sorte. Ce rituel faisait partie de la façon dont il devenait cette autre chose et même si vous n’avez pas pu le voir, cela faisait partie du personnage et de la façon dont nous l’avons créé».

Concernant les films de Batman du réalisateur Christopher Nolan, Michael Keaton avoue être très satisfait de la tournure des longs-métrages. Il poursuit en déclarant qu’il aurait aimé pouvoir continuer à interpéter Batman, mais qu’il adore le style et le ton des nouveaux films.

Pour en connaître davantage sur la carrière de Michael Keaton ou pour lire l’entrevue de Hero Complex, cliquez ici.

– Benoit Mercier

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *