Chanson du jour : Clint Eastwood – Gorillaz

http://www.youtube.com/watch?v=LoQYw49saqc

Clint Eastwood est le tout premier extrait de l’histoire du groupe « virtuel » Gorillaz. La pièce est intitulée ainsi, car elle fait usage d’un échantillonnage de la bande-son du film The Good, The Bad and the Ugly (qui met en vedette M. Eastwood et qui est composée par Ennio Morricone).

– ‘xim Sauriol

Clip sci-fi pour Broken Bells

Broken Bells est un duo composé de James Mercer (chanteur et guitariste de The Shins) et de Danger Mouse (Gnarls Barkley, Danger Doom, Gorillaz…) qui a produit un fabuleux disque éponyme (qui est en nomination pour le Grammy du meilleur album alternatif). Le vidéoclip de leur deuxième extrait, The Ghost Inside, est sorti depuis le temps d’une grossesse complète, mais encore très peu de gens l’ont visionné. Il met en vedette la sublime Christina Hendricks dans un univers scifi quelque peu étrange. Le voici :

– ‘xim Sauriol

iMusici

Damon Albarn (Blur; The Good, the Bad & the Queen, Mali Music…) a annoncer qu’il enregistrait présentement un nouvel album de Gorillaz. Quelques spécialistes furent surpris puisqu’ils croyaient que la sortie d’un nouvel opus serait dans un avenir plus lointain. Mais, ce qui est véritablement surprenant c’est que M. Albarn enregistre le tout sur son iPad pendant la tournée britannique de son groupe virtuel. Il souhaite ainsi enregistrer et commercialiser le tout premier album entièrement créé sur un iPad et le faire paraître avant Noël. Mais, il doit faire vite puisque la musique sur iPads et iPhones explose littéralement sur la scène. Voici quelques performances qui le démontrent :

La vedette pop coréenne Yoari reprend Sweet Dreams de Beyoncé avec un ensemble d’iPhones et d’iPads:

Voici le iPad Band de Geoff Kaiser:

Le célèbre pianiste Lang Lang performe un rappel, lors d’un concert à San Francisco sur un iPad:

Pour visionner d’autres performances, cliquez ici.

– ‘xim Sauriol

Sexe-symbole holographique

Hatsune Miku est une nouvelle vedette pop de 16 ans qui fait sensation au pays du soleil levant. Comme Britney Spears, elle fait du lip-sync, mais elle a une bonne excuse: elle ne connaît ni la chair, ni le sang et encore moins les cordes vocales. Puisque cette vedette est, à l’instar de Gorillaz ou de la série Jem and the Holograms, virtuelle (un hologramme). Elle fût développée par Crypton Future Media en utilisant la technologie de synthèse vocale de Yamaha, le Vocaloid. Cette starlette dont son nom se traduit par Premier son du futur a même sa propre série de manga intitulée Hatsune Mix.

Voici l’une de ses performances devant une foule endiablée:

 

Son site internet est uniquement en japonais, mais il y a Wikipédia pour de plus amples informations.

– ‘xim Sauriol