Un fan de Star Wars sauve la maison de Luke Skywalker

Max Cox, un vendeur d’assurances de l’Angleterre âgé dans la trentaine tente depuis deux ans de restaurer le lieu de tournage de la ferme des Owen où furent tournées certaines des scènes emblématiques de Star Wars : A New Hope.

Construite dans le désert de Tunisie il y a 35 ans par George Lucas, la ferme, dont les séquences intérieures consistaient en fait en l’hôtel Sidi Driss, est à l’abandon depuis.

Le trentenaire visita le site avec sa femme il y a deux ans. C’est d’ailleurs à cet emplacement que le couple décida de se marier en 2010.

Selon le Norwich Evening News 24, en voyant le mauvais état du bâtiment, Max Cox et son épouse mirent en place un groupe Facebook et ont commencé à recueillir des dons pour le réparer. En un an, 425 donateurs ont remis des dons en argent allant de 1 dollar à 600 dollars pour un total de 11700 dollars.

« C’était la chose la plus difficile que j’ai faite dans ma vie », a déclaré Cox. « Mais c’était si touchant de voir que les gens nous font confiance avec l’argent et pour faire le travail, et également qu’ils voulu tant nous aider. »

Une fois l’argent amassé, un groupe de 6 personnes s’est déplacé en Tunisie, ceux-ci furent assistés par la population locale afin de faire les réparations. Sur place, ils y ont également filmé un documentaire qui sera prochainement vendu sur DVD afin d’amasser de l’argent pour préserver la ferme. Un livre serait également en développement.

« On se sent vraiment comme si vous étiez vraiment là dans le film, et quand vous regardez le soleil se coucher, c’est incroyable », a souligné Cox. « Maintenant que nous avons fait le travail, nous espérons que les gens seront en mesure d’y aller et avoir à nouveau ces souvenirs. »

– Benoit Mercier

Star Wars: A New Hope créé par des milliers de fans

En 2009, Casey Pugh a demandé à des milliers d’internautes de recréer à leur manière une scène Star Wars : A New Hope d’une durée de 15 secondes en utilisant les moyens du bord.

Aujourd’hui, voici réunis les vidéos rassemblés dans un film de plus de deux heures.

– Benoit Mercier

Le producteur Rick McCallum parle de la télésérie de Star Wars

Rick McCallum, le producteur qui a assisté à George Lucas à la création de la trilogie des antépisodes (prequels) de Star Wars et la série The Clone Wars, s’est entretenu avec IGN à propos de Red Tails, le plus récent projet de Lucasfilm. Durant l’interview, McCallum a également discuté de la télésérie tant attendue de Star Wars, une série que les fans attendent depuis plusieurs années.

En plus de révéler son titre de travail, Star Wars : Underworld, McCallum a partagé la réalité financière entourant la production d’une telle série d’envergure.

On y apprend également que l’histoire de Star Wars : Underworld s’articulera principalement autour du milieu criminel et clandestin de la galaxie entre les films de Star Wars : Revenge of the Sith et A New Hope.

Cliquez ici pour visionner l’entrevue.

– Benoit Mercier

Si Star Wars était un film existentialiste

Un internaute a eu la brillante idée, combiner des citations du philosophe Jean-Paul Sartre et Star Wars : A New Hope afin de créer un film français à la sauce existentialiste.

L’idée de base est intéressante, mais comme vous lisez ce blogue, j’imagine que vous êtes francophone, la blague passe un peu à côté.

Son créateur utilise la version française du film et rajoute les citations en sous-titre, mais comme on comprend le dialogue original, ce n’est pas aussi efficace.

– Benoit Mercier

Star Wars : la comédie musicale interdite

En 1996, les étudiants d’une quelconque université états-unienne avaient adapté Star Wars: A New Hope en comédie musicale. Bien sûr, les billets se vendirent en un simple claquement de doigts. Mais, suite à quelques représentations à guichet fermé, George Lucas a eu vent de ce spectacle et a sommé l’université d’y mettre un terme sous peine de poursuites judiciaires.

Était-ce bien? Vous pouvez juger par vous-même, puisque la pièce a été filmée et a récemment fait surface sur l’internet. La voici :






 – ‘xim Sauriol

Source

Là où les gens appuient le plus sur pause

Selon Lovefilm, un service de location de film en ligne, leurs clients aiment beaucoup la nudité féminine (ou quasi-nudité) et de la pure « pornographie geek ». C’est ce qui ressort du moins de leurs 10 moments où les gens appuient le plus sur pause que voici :

   10. Eyes Wide Shut Nicole Kidman est entièrement nue


   9. Tron
– le caméo de Pacman
   8. The Lion King
– la poussière forme les lettres « S.F.X. » dans le ciel

   7. Iron Man 2 – le bouclier de Captain America apparaît sur un bureau
   6. Fight Club – Brad Pitt
s’expose brièvement [flashes] dans un hôpital
   5. Who Framed Roger Rabbit – Jessica Rabbit
semble ne pas porter de sous-vêtements.
   4. Trading Places – Jamie Lee Curtis
s’expose brièvement [flashes]

   3. Star Wars – Episode IV: A New Hope – un Stormtrooper se cogne la tête

   2. The Back-Up Plan Jennifer Lopez est entièrement nue.

   1. Basic Instinct – Sharon Stone décroisse ses jambes pour montrer qu’elle ne porte pas de petite culotte.

– ‘xim Sauriol

Source