IRREDEEMABLE #1, du boeuf de qualité mérite à 3.99$ la livre.

bf04455d-e3d0-4ff4-9b84-bd7362a0b903C’est à mettre dans votre panier d’épicerie. Le mélange parfait entre le comic de super-héros et la liberté d’un label indépendant. Normalement, lorsqu’on a affaire à un issue numéro 1, nous avons une introduction sur les personnages, la situation. Bref, on met la table sans nécessairement mettre le ton à la série. Ce n’est pas vraiment le cas, il s’agit d’une grosse claque sur la gueule: Une vraie mornifle. L’introduction des personnages est fait de façon, par le biais d’un flash back raconté, à nous laisser croire que l’auteur nous laisses une pause suite à l’introduction commando style « get the fuckin’ fuck down », mais il en remet davantage! La conclusion de cette première issue respecte parfaitement avec le style donné. Mark Waid se donne une liberté très sombre avec son personnage, pourquoi le plus fort devrait-il être gentil. Si vous mettez la main sur la première issue, vous ne serrez pas capable de suivre en recueil.

Cette série illustre parfaitement les propos de Kirkman, énoncés dans son vidéo. Les auteurs doivent faire du creator own, ça ne nécessite pas de délaisser l’éditorial. Un titre comme Irredeemable ne serait pas possible à travers un univers canonique et une maison mainstreem, le rejet serait autant des éditeurs que du public. Le genre de récit qu’Irredeemable semble vouloir mettre en scène est moderne et s’adresse à un publique mature qui n’a pas besoin des restrictions éditoriales habituelles. Je ne suis pas en train de dire que des titres comme Green Lantern ou Daredevil soient limités, mais ils devront toujours respecter un certain code. Je crois qu’il est important  pour l’industrie du comic book d’avoir des titres comme celui-ci et que les grands auteurs donnent de leur talent à des séries, sûrement moins lucrative, plus ouvertes et personnelles.

Bruno

2 thoughts on “IRREDEEMABLE #1, du boeuf de qualité mérite à 3.99$ la livre.”

  1. Très bonne critique, comme toujours!

    Dis-donc, Bruno, t’a jamais pensé aller animer L’Épicerie avec Marie-Josée Taillefer?

  2. Merci pour le compliment. Oui effectivement, j’ai pensé faire un segment recette Bruno. Au menu: Grill cheese, biscuits écrasés(biscuits chipits avec du lait et tu écrases) et pour dessert Pad Thaï. Ils ont refusé, bande de peureux!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *