Alien – Pourquoi le film de Neill Blomkamp n’a pas vu le jour

Alien_Neil_Blomkamps

Le mois dernier, Neill Blomkamp (District 9, Elysium) a divulgué sur internet quelques illustrations conceptuelles de l’artiste Geoffroy Thoorens représentant ce qui semblait être un tout nouveau film basé sur la franchise « Alien ».

Le réalisateur sud-africain est demeuré à l’époque très vague sur les détails entourant ce projet qui, à ses dires, était désormais abandonné.

En entrevue avec Uproxx pour la sortie de son nouveau film « Chappie », Blomkamp a accepté de jeter un peu de lumière sur les origines du mystérieux long-métrage.

« En gros, ce qui s’est passé, lorsque Chappie était lourdement dans la postproduction, je pouvais retirer un peu mon pied de l’accélérateur. Je pensais à ce que je voulais faire ensuite et j’avais déjà envie depuis des années et des années de faire un film d’Alien. »

Inspiré par l’actrice Sigourney Weaver qui tient un rôle important dans « Chappie » et dont la carrière est étroitement associée à la franchise, le réalisateur de District 9 a développé de plus en plus son idée d’un nouveau Alien alors qu’il était sur le plateau de tournage.

« En parlant à Sigourney Weaver, quand nous faisions Chappie, elle a enclenché un tas de pensées dans ma tête — je devais mettre en place une idée qui n’impliquait pas Sigourney, il s’agissait d’une idée différente. Mais j’ai passé tout le tournage avec elle, et c’était comme, putain de merde, ça pourrait effectivement être vraiment intéressant. Lorsque je suis revenu à Vancouver, j’avais une année entière consacrée à travailler sur Chappie. Et quand on n’avait pas besoin de moi pour l’édition, je pouvais penser à Alien. Donc, j’ai pratiquement développé un film en entier et créé son aspect artistique en plus ».

Toujours selon Blomkamp, Fox souhaitait ardemment donner le feu vert à la production, mais ce dernier a décidé à la place de se retirer.

« Parfois Hollywood m’affecte. J’aime les films, mais Hollywood lui-même est un animal avec lequel il est difficile de négocier. Donc, je me suis dit, si je ne le fais pas, je dois diffuser un peu de cette œuvre et c’est exactement ce qui s’est passé. »

– Benoit Mercier

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *