Décès de Luna Vachon

On vient d’apprendre par le biais de WWE.com que Luna Vachon, Gertrude Vachon de son vrai nom, est décédée à l’âge de 48 ans dans la maison de sa mère.

Fille adoptive de Paul « Butcher » Vachon et nièce de Vivian et Maurice « Mad Dog » Vachon, Luna a eu une carrière phénoménale dans la WWE, la ECW et la WCW. Reconnue pour son look punk et son air intimidant, Vachon a managé des lutteurs aussi colorés qu’elle tels que Scott « Bam Bam » Bigelow, Dustin « Goldust' » Runnels et David « Gangrel » Heath, avec qui elle a été mariée.

Elle a cumulé 6 titres féminins et a été honorée par le Cauliflower Alley Club en 2009.

Elle laisse dans le deuil ses deux fils ainsi que deux petits-enfants.

– Louis-Eric Gagnon

Décès de Chris Kanyon

Samedi soir, en prenant une bière avec Steve du Michigan, j’ai appris que Christopher Klucsaritis était décédé à l’âge de 40 ans d’un probable suicide dans son appartement de Sunnyside, son quartier de naissance.

Klucsaritis était physiothérapeute, diplômé de l’Université de Buffalo, avant de commencer sa carrière de lutteur. En 1997, il est entré dans les ligues majeures au sein de la WCW avec le personnage de Mortis, une reprise de Reptile dans Mortal Kombat.

Il a ensuite laissé tomber ce personnage pour rejoindre Raven (Scott Levy) et sa couvée (The Flock), un groupe de lutteur grunge et ostracisé. Lors de la dissolution du groupe, il a formé la Triade du New Jersey avec feu Bam Bam Bigelow (Scott Bigelow) et Diamond Dallas Page (Page Falkinburg). Suite à plusieurs tumultes, il a entretenu une longue rivalité avec Page.

Il a ensuite brièvement travaillé pour la WWE, lorsqu’elle a acheté la WCW. Il est devenu un lutteur de troisième plan et son intérêt pour le milieu s’est amoindri.

Vers 2004, les blessures ont ralenti sa carrière à un tel point qu’il a pris une retraite prématurée.

Il était un des rare lutteur à s’être déclaré homosexuel.

Sa mort s’ajoute à une longue liste des lutteurs professionnels décédés prématuremment, vers l’âge de 40 ans, pour cause d’overdose, de défaillance cardiaque ou de suicide.