Joe Quesada nommé « Chief Creative Officer »

Marvel Entertainement a annoncé aujourd’hui que l’éditeur en chef de Marvel Comics, Joe Quesada, est promu au titre de « Chief Creative Officer » (chef de la création).

Dans l’accomplissement de ses nouvelles fonctions, Quesada travaillera de pair avec le vice-président directeur Alan Fine, du « Office President and Chairman of Marvel Studios’ Creative Committee », afin de s’assurer que toutes les représentations des personnages de Marvel Comics soient justes et qu’elles respectent leur riche historique.

De plus, il aura la tâche de surveiller la totalité des propriétés et contenus créatifs de la compagnie tels que les pièces de théâtre, la télévision, la publication, l’animation, les jeux et les scénarios de films.

Joe Quesada demeura également éditeur en chef de Marvel Comics, un poste qu’il maintient depuis les 10 dernières années. Sous sa gouverne, Quesada a aidé à mettre sur pied plusieurs nouvelles collections, dont Marvel Knights, l’univers Ultimate et Marvel MAX.

On lui reconnait aussi le talent de l’un des artistes les plus populaires de l’industrie. Au fil des années, il a contribué à plusieurs couvertures et intérieur de bande dessinée pour des titres tels que Spider-Man, Daredevil, The Invincible Iron Man et plus encore.

Félicitation Joe et bonne chance!

– Benoit Mercier

3 thoughts on “Joe Quesada nommé « Chief Creative Officer »”

  1. C’est pas un peu trop de responsabilités et de pouvoir pour une seule personne? Cela dit, je n’ai aucun reproche à faire à Quesada (mis à part le fait, peut-être, qu’il semble privilégier les Avengers au détriment d’autres groupes de héros comme les X-men ou les Fantastic Four).

    P.S. Est-ce que le chandail de Mickey Mouse était vraiment nécessaire?

  2. Je n’avais même pas remarqué. Et j’arbore dans le même sens que toi. Je le dis souvent, Spider-Man pour moi n’est définitivement pas de la qualité qu’il devrait être.

  3. C’est vrai qu’on remarque moins le chandail sur cette image que sur d’autres que j’ai pu voir.
    Je ne lis pas de Spider-man, mais je crois comprendre de quoi tu parles: il semble que beaucoup de titres chez Marvel soient, sans être mauvais, juste plats. C’est amusant quand on les lit puis on les oublie par la suite. Peut-être que je ne lis pas les bonnes séries, mais je ne me souviens pas qu’un titre de Marvel m’ait vraiment impressionné ces derniers temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.