Batman Versus The Terminator

Batman Versus The Terminator offre exactement ce que son titre promet, soit un affrontement entre le protecteur de Gotham et le robot de James Cameron. Créé par Tony Guerrero et Mitchell Hammond, ce court métrage de moins de cinq minutes nous propulse 30 ans dans le futur après le de début de la guerre entre Skynet et l’humanité.

On y retrouve un Bruce Wayne plus âgé alors qu’il tente de faire un assaut final contre l’intelligence artificielle.

– Benoit Mercier

Terminator – Un retour de la franchise en jeux vidéo

Terminator

Reef Entertainment a obtenu l’autorisation de Studiocanal afin de développer de nouveaux jeux vidéo inspirés de The Terminator et Terminator 2: Judgment Day.

Le studio britannique obtient ainsi les droits de licence exclusifs pour concevoir des titres destinés aux consoles, mais également pour les PC.

Il est intéressant de souligner que les nouveaux jeux seront lancés sous le titre Terminators: The Video Game. Remarquez l’utilisation du « s ».

« Ici, à Reef nous sommes de grands admirateurs de ces chefs d’œuvres d’action et de science-fiction de 1984 et 1991 », a déclaré un porte-parole dans un communiqué. « C’est une chance incroyable et aussi une grande responsabilité de créer un jeu qui rendra justice aux films. Nous étudions tous les aspects et les influences de l’univers Terminator tels qu’établis dans “Terminator» et “Terminator 2 :. Judgment Day” nous avons commencé notre voyage et nous nous inspirons sur les divers matériaux disponibles pour produire un jeu de Terminator de haute qualité, authentique et passionnant. »

– Benoit Mercier

Fantasia 2012 : le cinéma de genre à son comble

La 16e édition du festival international de films Fantasia prendra son envol le jeudi 19 juillet prochain, et ce, jusqu’au 9 août. Pendant cette période, de nouvelles œuvres formidables de maîtres tels que William Friedkin, Takashi Miike, Quentin Dupieux, Harmony Korine, Bill Plympton et Noboru Iguchi seront projetés au grand plaisir des cinéphiles friands de cinéma de genre.

Lors de cet événement plus de 125 réalisateurs, producteurs et acteurs provenant des quatre coins du monde seront présents pour présenter leurs films, dont plusieurs gros noms de la pop culture tels que Mark Hamill (Star Wars), Tony Todd (Candyman), Michael Bienh (Aliens, The Terminator) et Casper Van Dien (Starship Troopers).

Comme toutes les années, le cinéma asiatique occupe une place prépondérante, dont une part importante proviendra des Philippines, dont le cinéma est en pleine renaissance. Le cinéma occidental n’est pas en reste pour autant avec des films provenant de l’Australie, des Pays-Bas, des États-Unis… et de la Scandinavie. En fait, il y sera présenté plus de 160 films provenant de plusieurs dizaines de pays.

En cette 16e édition, de nouvelles sections s’ajoutent à l’importante offre de ce festival, dont Axis, qui est consacré au cinéma d’animation international et qui rivalise avec le prestigieux Festival d’Annecy et qui salue les talentueux artistes qui continuent de créer de nouveaux mondes plan par plan. Et d’autres reviennent encore plus fortes dont Documentaries From the Edge, Camera Lucida (où les dix œuvres sélectionnées portent un regard sur le film de genre, puis le détruit pour mieux le reconstruire) et la quatrième édition du Fantastique week-end du court-métrage québécois.

Soulignons que le Jury Compétition long-métrage sera présidé par le cinéaste québécois Gabriel Pelletier (Karmina, La peur de l’eau) et secondé par Jay Baruchel, Michael Bienh, Sylvain Krief (musicien de jazz qui a accompagné certains des plus grands artistes et un très grand cinéphile de genre fantastique) et par la critique de cinéma Maggie Lee (Variety).

C’est le film japonais For Love’s Sake, réalisé par Takashi Miike, qui ouvrira le festival. Il s’agit d’une adaptation du manga Ai To Makoto qui raconte l’histoire d’amour entre une jeune femme riche et bien élevée et un voyou plus que fauché.

Finalement, le film de clôture sera rien de moins que PARANORMAN, un film de stop-motion 3D provenant du studio d’animation LAIKA qui avait offert auparavant Coraline. Notons que ce film raconte l’histoire d’une ville assiégée par les zombies; Norman, un jeune garçon incompris qui a le don de parler aux morts, les combattra tout comme des fantômes, des sorcières et, pire encore, des adultes [!]

  

Voyez une sélection de quelques-uns des films à voir, après le saut.

Continuer la lecture de « Fantasia 2012 : le cinéma de genre à son comble &rquo;