Barnes & Nobles boude DC Comics

La chaîne de libraires américaine Barnes & Nobles, retire de ses succursales les romans graphiques de DC Comics après que la compagnie ait appris la semaine dernière que DC a signé un contrat d’exclusivité avec la Kindle Fire concernant la distribution numérique.

Selon le Publishers Weekly, Mary Ellen Keating de Barnes & Nobles a confirmé le retrait d’une centaine de séries que DC Comics planifiait de vendre exclusivement par le biais du Kindle Fire.

« Nous avons retiré ces 100 romans graphiques de DC Comics dont le format numérique ne nous a pas été offert », a déclaré Keating. « Notre politique est que si nous n’avons pas tous les formats d’un titre afin de les mettre à la disposition de nos clients, nous ne vendrons pas ces titres physiquement dans nos magasins».

Je ne sais pas pour vous, mais si l’on considère la popularité des adaptations de BD en ce moment, mis à part les clients, qui croyez-vous seront perdent dans toute cette histoire?

EUX, peut-être?

– Benoit Mercier

1 pensée sur “Barnes & Nobles boude DC Comics”

  1. Qui je croie perd dans cet histoire? DC Comics, de loin.

    Certes Barnes & Nobles va cesser de vendre des comics DC, mais il vont vendre tous pleins d’autres titres. DC se coupe un distributeur et donc de l’accès à des clients. En bout de ligne se sont eux qui perdent d’après moi.

    L’industrie du jeu vidéo, à part les quelques titres maisons (Mario Bros et autres Halo), à cesser de faire des exclusivité sur certaines consoles parce qu’elles blessent les développeurs; ils se coupent des revenus sur la création d’un jeu en le limitant plutôt que le décliner sur plusieurs plates-formes et le rentabiliser au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.