Botchamania : je lutte, donc je ris.

Depuis plus de 2 ans, un Britannique fait des compilations des pires moments de la lutte professionnelle: les Botchamania.

C’est un marché aux puces audiovisuel : des professionnels démontrant leur mollesse d’exécution, des débutants maladroits, des interventions douteuses au micro, des anecdotes contées par des artisans du ring, des arbitres inattentifs et autres cornichons. C’est 125 compilations d’environ 10 minutes, une trentaine de courtes interventions et une dizaine de best-of et de Botchamania-Hommage, tels que Sabu et Scott Steiner.

Est-ce pour les initiés? Oui et non. Oui, parce qu’il faut connaître certaines références. Non, parce que tout est expliqué son site Internet dans la section Info, le montage est dynamique et les classiques de la musique 8 bits englobent le tout. Totalement geek.

Pour les fans de comic, il y a une référence à Watchmen dans le numéro 124.

1 pensée sur “Botchamania : je lutte, donc je ris.”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.