Mystérieux Étonnants #774Weird: The Al Yankovic Story

Cette semaine, Simon nous parle de la fin des X-Men de Chris Claremont, du « Crossover » à paraitre entre « Noël chez Isidore » et « Tu me niaises » et de l’évènement « AXE Judgement Day » publié chez Marvel Comics. Gautier nous suggère le documentaire « The Sparks Brothers », la BD « Le soulèvement des robots » et de « Check Point Dix30 », son nouveau projet de science-fiction disponible chez Pavillons.ca. Laurent nous fait part de la fin des éditions « Trip » et des bandes dessinées « Le film de Sarah » et « RIP ». Benoit Revient sur la mort de Kevin Conroy et d’un cabaret littéraire inspiré de la nouvelle « Bienvenue Alysson », des plans de James Gunn pour les 10 prochaines années, de la série de Disney+ basée sur « Indiana Jones » et de la suite du film indien « RRR ».

En dernière partie d’émission, nous discutons de « Weird: The Al Yankovic Story », un film d’Eric Appel mettant en vedette Daniel Radcliffe, Weird Al Yankovic, Rainn Wilson, Diedrich Bader et Evan Rachel Wood. 

Depuis 16 ans, les Mystérieux étonnants c’est votre balado (podcast) québécois dédié à la culture populaire.

Diffusion originale : 14 novembre 2022
Site web : MysterieuxEtonnants.com
© Les Mystérieux Étonnants. Tous droits réservés.

Téléchargez l'émission ici Abonnez-vous sur iTunes Fil RSS

2 thoughts on “Émission #774 – Weird: The Al Yankovic Story”

  1. Merci Laurent. ça fait plaisir d’être lu et chroniqué de l’autre coté de l’Atlantique au sein d’un pays que j’affectionne particulièrement pour y avoir vécu un temps. Je découvre votre podcast que je vais suivre à présent avec attention. Bravo l’équipe A bientôt. Gaet’s ( scenariste de la série RIP )

  2. Toujours été fan de Weird Al: non seulement ses chansons parodies de chansons étaient drôles et accrocheuses, mais sa maitrise du médium était géniale. Des beau souvenir de Pop express avec ma sœur!

    Pour l’anecdote qui sert à rien (n’est-ce pas les meilleures?) « Dare to be stupid » sa chanson à la Devo (ce n’était pas une parodie d’une chanson directement, mais dans le ton du style du groupe), était utilisé sur la trame sonore de Transformers: The Movie (1986). Ça donne une scène de robots ferrailleurs qui dansent en faisant une ronde dans un film qui est déjà assez étrange. Un grand moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *