En route vers Wrestlemania (Chapitre 6)

Ce chapitre ne sera pas une biographie, mais une critique. J’ai dis, il y a deux semaines, que le match entre John Cena et Batista sera peu prometteur. Pourquoi? Voici les raisons.

Ils sont deux lutteurs dont la principale caractéristique est leur force physique. Ce genre de lutteur est rarement endurant ou agile, contrairement à Brock Lesnar qui est maintenant combattant de la UFC. Autrement, il faut avoir énormément de charisme comme Hulk Hogan. Pourquoi ce genre de lutteur fait la tête d’affiche? Parce que Vince McMahon a toujours eu un intérêt pour les lutteurs imposants et musculeux au corps de super-héros.

Le champion poids lourd, Dave Batista, est un monstre de muscles : 6 pieds 6 pouces et 290 livres. Il n’a pas de personnage et il n’a pas rempli d’exploit. C’est une pièce de viande qui démontre, malgré tout, beaucoup d’intensité.

De son côté John Cena suscite un intérêt envers le jeune public. Il a endisqué un album de rap. Il a joué dans l’incompréhensible The Marine et a récidivé dans l’improbable 12 rounds. Même s’il est favori, il lui arrive souvent de se faire huer. Ses matchs sont sans surprises, car il exécute constamment la même série de prises. (Mise en garde : si vous regardez tous les liens vidéos en lien, il se peut qu’il y ait un petit reflux de votre repas… ou que vous vous lanciez des projectiles.)

Je m’attend à ce que le public scande « Boring », mais tout est possible à Wrestlemania.

2 thoughts on “En route vers Wrestlemania (Chapitre 6)”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.