La marionnette humaine de Seth Green

Vous vous souvenez de Louis 19, le roi des ondes, le film qui racontait l’histoire de Louis, incarné par Martin Drainville qui se faisait suivre et filmer par une équipe de télévision 24/7  et qui diffusait sa vie en direct? Ce long métrage avait été le sujet du seul remake hollywoodien d’une oeuvre québécoise avec Matthew McConaughey dans le rôle-titre, ce qui avait été un flop plus que complet puisqu’il sortit quelque temps après le superbe The Truman Show.

Depuis, cette fiction est devenu bien réelle avec la véritable téléréalité tel Big Brother, Loft Story, La ferme des célébrités… qui a envahi les ondes et l’apparition des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, …) où l’on se laisse volontairement bigbrotheriser. Les gestes les plus anodins (étendage de beurre de pinottes sur des toasts… ou le rasage d’une barbe de trois jours) deviennent de véritables événements, au grand plaisir de notre égocentrisme et/ou de notre voyeurisme.

C’est dans cet esprit que Seth Green a créé avec Matt Seinrich (son partenaire d’affaire dans Robot Chicken et Titan Maximum), Ken Fuchs (réalisateur de The Bachelor) et d’autres collaborateurs…  ControlTV. Cette série, diffusée sur le web, suit Tristan Couvares dans tous ses faits et gestes pendant six semaines. Toutefois, contrairement à Louis 19, ce n’est pas véritablement SES faits et gestes qui sont suivis, puisqu’ils sont choisis (parmi trois options) par le public. Comment s’habille-t-il? Que mange-t-il? …? Tristan Couvares n’est plus qu’une vulgaire marionnette de chair et de sang pour le public, qu’un animal de compagnie qui fait les trucs qu’on lui demande en échange d’une gâterie.

Seth Green explique le concept dans ce vidéo:  

Tristan Couvares a accordé des entrevues avant de se lancer dans la gueule du loup, où il explique le concept et comment il en est arrivé là.  

Finalement, Seth Green discute de la façon dont il a créé la voix de Stan dans Family Guy, raconte qu’il a rencontré sa femme dans un comic bookstore… et de, bien sûr, ControlTV:

– ‘xim Sauriol

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.