Le déclin d’empires américains

Les ordinateurs ont longtemps été un peu comme les êtres dans Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley: que de vulgaires clones l’un de l’autre. Ils utilisaient tous Windows et autres produits de Microsoft, avaient tous un microprocesseur d’Intel, etc. Mais, avec l’informatique de plus en plus avancée, ils est de plus en plus possible de construire une « machine » adaptée aux besoins uniques de son utilisateur. Si on y ajoute la retraite de Bill Gates et les nombreux procès pour leurs pratiques de monopolisation douteuse que ces deux géants ont dû affronter, nous assistons réellement à la multipolarisation de l’informatique et donc au déclin de ces deux empires américains que l’on surnomme malaffectueusement Wintel.

The Economist a publié un article de fond sur le sujet.

– ‘xim Sauriol

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.