3 thoughts on “Liebfeld pète les plombs”

  1. C’est vraiment con et désespéré(commercialement)… Il aurait dû mettre un bébé dans les bras de Obama et la tête de Ben Laden sur un bucher en même temps sur son cover. Je ne sais pas si les profits de cette issue seront remis au Hereo Initiative ou toutes autres œuvres de charités? Remarquons l’attention d’avoir la cravate loussée un peu, il est prêt pour l’action avec Michael Clark Duncan. Je croyais que Liebfeld avait pété les plombs à cause de sa représentation de Clark Duncan moi! Je ne comprendrai jamais cette société!

    Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.