Menace de suicides chez Foxconn

Selon plusieurs sources, 300 travailleurs chinois de Foxconn à Wuhan dans la province de Hubei se sont rendu sur le toit de l’une des usines de la compagnie le 2 janvier dernier avec l’intention de se suicider si leurs revendications salariales n’étaient pas octroyées par leurs employeurs.

Les employés auraient demandé une augmentation de salaire, ce à quoi ils se sont fait répondre qu’ils pouvaient quitter leur emploi ou le quitter avec une compensation.

La plupart des employés auraient alors décidé de laisser de côté leur poste, mais la compensation monétaire ne leur aurait pas été remise.

Le site chinois China Jasmine Revolution rapporte que les protestataires ont été dissuadés un jour plus tard par le maire de Wuhan.

Foxconn est une entreprise de fabrication industrielle internationale employée par de grandes compagnies oeuvrant dans le domaine de l’informatique, dont Apple, Microsoft et Sony.

L’an dernier, 14 employés se sont enlevé la vie à l’usine de Shenzhen après avoir émis des plaintes concernant leur salaire et de mauvaises conditions de travail.

Depuis cette vague de suicides, la compagnie a installé une série de filets de sécurités entourant ses établissements.

– Benoit Mercier

1 pensée sur “Menace de suicides chez Foxconn”

  1. Evidemment, c’est moins de trouble de mettre des filets que d’ameliorer les conditions de travail.
    Peut-etre faudrait-il ajouter un panneau « if you jump, you’re fired » comme element de dissuasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.