Mère en colère contre Bone

J’espère que je me trompe, mais il est fort probable qu’un autre exemple de « nivellement vers le bas » en tant qu’espèce soit bientôt sur le point de se réaliser. Cette fois-ci, c’est le milieu du comic américain qui, encore, est touché.

Je nomme le « nivellement vers le bas » les actions entreprises par un ou des individus, excusez mon manque de tact, je vous rappel que je ne suis pas un journaliste, profondément « anal » facilement, froissés qui feront tout en leur pouvoir, jusqu’à déranger le reste de la population qui « vie sa vie » sans demander son reste, afin foutre le trouble.

Ces individus drapent souvent leur discours et leur rhétorique sous le couvert d’une fausse « juste cause » avec soi-disant le « bon sens » comme allié. Résultat, comme personne ne veut s’opposer à « la vertu », on donne souvent raison à ces croisades injustifiées.

Qui est notre heureux frustré aujourd’hui? S’agit-il : d’un amoureux de Jésus, d’une mère en colère ou un gauchiste qui tout en militant pour démocratie directe sabote le bulletin de vote de son assemblé?

Ding, ding, ding!! We have a winner!! La mère en colère est notre candidate cette semaine!

Le Sun Newspaper rapporte que Ramona DeLay de Apple Valley au Minnesota « fut un peu choquée » quand elle découvrit que son enfant, un jeune garçon d’une école primaire, lisait le roman graphique Bone de Jeff Smith.

Selon DeLay les scènes où on y voit des personnages boires de la bière, fumer des cigares et fessant des paries sont inacceptables!

La dame en question a fait une plainte formelle exigeant que le livre soit retiré pour tous les élèves. Ramona DeLay s’est également plain de « situations sexuelles » entre les personnages (elle a dû lire un autre Bone que moi).

Le « district Reconsideration Review Committee » se réunira le 27 avril prochain afin d’examiner la plainte de DeLay.

Je ne peux pas vous dire à quel point je considère cette plainte ridicule! Bone est l’un des meilleurs romans graphiques destinés à tous les âges. Le réduire à de simples scènes de buveries et autre est complètement ridicule.

Si l’on désire absolument que son enfant rentre dans la vie complètement non préparée aux réalités de la RÉALITÉ, on s’inclut dans son quotidien et on filtre ce qu’il consomme en tant que produits culturels. On ne prive pas le reste des bambins de l’un des meilleurs comics des 10 dernières années!

– Benoit Mercier

3 thoughts on “Mère en colère contre Bone”

  1. À mon tour de m’exprimer: esti de vieille folle de colisse. Bon, c’est pas aussi propre que Benoit, mais je crois bien résumer son point. Situations sexuelles??? Les bones n’ont pas de pénis madame. Pourquoi s’attaquer à une oeuvre qui est un classique à en devenir. L’alcool, le tabac et s’amuser c’est légal et pas immoral. Le tabac c’est pas bon pour la santé, mais McDonald non plus et ils ne sont pas retirés de la circulation… Ah pis… Vacherie finale: Elle peut bien venir d’un état qui a déjà eu Jesse Ventura comme gouverneur… I rest my case.

  2. La peur, l’ignorance, l’arrogance, la faiblesse. Faire de la fausse relativité en mettant tout au même niveau. Jeter le bébé avec l’eau du bain. S’accaparer les bonnes valeurs dans un discours de haine et de mépris. Semer la bullshit pour que la connerie pousse plus vite. L’engraisser que ma merde sente plus forte que la tienne.

    Avoir la chienne. Avoir la chienne d’essayer, de se tromper et de ne pas être le premier. Avoir la chienne d’être seul, vieux, pauvre.

    Voir de façon unilatéral. Ne voir que Dieu. Ne voir que Science. Voir les choses en noir ou blanc. Avoir raison parce qu’on est cynique. Ne rien aimer pour faire l’unanimité. Bref, penser à l’envers.

    OU

    Sourire et gardez l’équilibre dans ce monde de fous, mais d’une richesse incalculable. Et se battre contre toute bêtise.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.