Post-Wrestlemania 26 (Dernier Chapitre)

70 000 spectateurs dans le milieu de l’Arizona, 10 match, 3 ceintures en jeu, des kilos de feu d’artifice. Dimanche dernier, c’était Wrestlemania.

Nous nous sommes retrouvé dans un loft de la rue Mont-Royal pour écouter cet événement disponible via Internet pour la « modique » somme de 55$. Quelle bonne idée, mais est-ce qu’on savait qu’il est pratiquement impossible de se connecter avec un Mac? Non. Alors, on s’est mis à surfer les P2P, Justin, etc. Tanné de jongler, nous avons cessé de regarder après 5 matchs. Je viens de regarder les 5 autres et voici mon analyse.

En pré-événement, il y a eu une bataille royal pour faire plaisir à Israël. C’est l’étoile montante Yoshi Tatsu fut le vainqueur.

Premier match de la soirée Big Show et The Miz contre John Morrison et R-Truth pour le titre par équipe. Big Show a lutté intelligemment tandis que les autres ont montré qu’ils avaient du coeur au ventre.

Ensuite, le match entre Randy Orton, Cody Rhodes et Ted DiBiase. Remarque de Benoit : « Cody porte le tri-force sur ses bottes ». Remarque de David : « Ha! C’est Ted DiBiase, le Marine 2 ». Un match dominé par Orton qui a été impitoyable et sans merci. Le public semblait s’en réjouir : serait-ce la fin de l’ère de la lutte familiale?

S’il n’y a qu’un seul match à voir lors de cet événement : Money in the bank. Simplement wow. Les 10 lutteurs nous ont offert un match sans temps mort où chacun à eu sa place. Moment intéressant : l’utilisation innovatrice de l’échelle par Kofi Kingston. Moment d’interrogation : Jack Swagger, gagnant? Vraiment? Quatre étoiles et demie sur cinq.

Nous avons eu un bref arrêt lorsqu’ils nous ont montré  les nouveaux intronisés au Temple de la Rénommée. Ted DiBiase et Antonio Inoki, la classe. Quand Howard Finkle a annoncé Mad Dog Vachon, les cris se sont fait entendre dans le loft. Un brin de fierté.

Shaemus contre Triple H est un match transitoire qui aurait gagné à être plus agressif. Point.

Rey Mysterio a affronté le straightedge CM Punk. Les deux pugilistes sont reconnus pour leur agilité et ils ont démontré leur talent dans un match court, vivant et efficace. Il devrait y avoir une suite à cette rivalité.

Bret Hart contre Vince McMahon : 13 ans d’attente et la famille Hart s’est payé un party. Le ring était entouré des membres de la famille Hart qui étaient présents pour l’intronisation du patriache, feu Stu Hart. Tout le monde a mis la main sur McMahon qui s’est prêté volontiers au jeu de la vengeance. Un match techniquement peu intéressant, mais satisfaisant dans l’optique où on ferme un grand chapitre.

À partir de ce moment, la vidéo était intermittente et on a décidé d’écouter des vieux clips de lutte. Voici la suite que j’ai vu en solo.

Edge contre Jericho pour le titre des poids lourds. Un match long à démarrer, mais qui nous a réservé des surprises. Les deux lutteurs étaient en feu et voulaient démontrer qu’ils ont leur place comme tête d’affiche. En prime, ils étaient à deux doigts de briser la table des commentateurs mexicains.

Cena contre Batista était un match correct. John Cena, qui est supposé être favori du public, s’est fait accueillir dans un mélange d’applaudissements et de huées. Quand la WWE va comprendre que Superman est mort?

Il n’est pas fréquent qu’un match sans championnat soit la tête d’affiche de Wrestlemania. Le combat entre Shawn Michaels et The Undertaker n’a pas déçu. En entrant dans le ring, le regard profond de Shawn Michaels en disant long. Underaker, fidèle à lui même, a fait son entrée théâtrale et lugubre. Aucun temps mort, Hickenbottom et Calaway se sont donnés comme si c’était leur dernier match… et c’était le cas. Les deux athlètes ne semblaient qu’avoir 20 ans. Ceux qui ont vu le match se rappelle de la mise en scène du dernier acte de ce combat.

Au début de l’article, j’ai dit que j’ai payé 55$ pour un événement qu’on ne peut visionner avec un Mac. C’est une chose qui devrait être améliorée. Je peux vous dire que le service à la clientèle de la WWE est hautement efficace, car j’ai été remboursé rapidement. Un modèle à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.