Superman perd contre facebook

Facebook selon des considérations que l’on pourrait associer au roman American Gods de Neil Gaiman est un démon très puissant dont il faut se méfier.

Sans avoir lu le roman, je crois que toutes les personnes qui fréquentent régulièrement ce site comprennent l’analogie.

Clark Kent, alias Superman, connait lui aussi ses déboires avec facebook comme le prouve cette illustration.

– Benoit Mercier



2 thoughts on “Superman perd contre facebook”

  1. Ah bin tabarn….ca faisait un boutte que javais pas lu un webcomic drole de meme, meme si c juste une case! Génial!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.