Douteux! – E.T. au Bye Bye 82

https://www.youtube.com/watch?v=vDEbaa4XMlI

Ce sketch extrêmement douteux a été présenté lors du Bye Bye de 1982 et met en scène un croisement entre E.T. et la série télé Terre Humaine.

Reconnaissez-vous qui joue E.T.?

N.B. Pour les amis français ou les autres qui ne connaissent pas : Le Bye Bye est une émission québécoise qui récapitule les faits marquants de l’année et qui est diffusée le 31 décembre au soir de 23h-00h30. Elle est écoutée par plus de la moitié des québécois francophones.

– ‘xim Sauriol

Source : Total Crap

3 semaines sans ordinateur…

Depuis trois semaines, j’ai foutu le camp en campagne et profite du beau temps, car mon vieil ordinateur a rendu l’âme comme Zéphyr Brizzard dans Robin et Stella. Il montrait déjà des signes de fatigue tel que l’alzheimer informatique. Que fait un geek sans son unité centrale de vie, sa douce moitié, l’extension de son âme? On se débrouille et un retour au source s’impose.

  • Comment pallier à Youtube?

La première chose que j’ai fait est trier mes vieux VHS où j’ai trouvé mes premiers courts essais vidéographiques d’adolescent. Ouch et haha. Je me suis tapé le Bye Bye 90, 91, 92 (celui sans Dodo), 93 et 94. J’ai écouté le spécial OVNI de Claire Lamarche. Et pour en finir avec cette filière, j’ai remarqué que la porno du début des années 90 est vraiment plus intéressante que ce qu’on nous offre aujourd’hui.

  • Comment pallier à ITunes?

Étant donné que je ne peux changer la musique de mon baladeur (J’adore Johnny Cash mais y’a des &%#@ de limites), j’ai sorti mon diskman dont l’antichoc ne focntionne plus et écouté plusieurs albums. Weezer, Alanis, The Cramps, etc. J’ai remarqué que j’avais du Kaïn dans ma collection et j’ai aucune idée d’où ça vient. Un ex-coloc? Une ex tout court?

Je me suis rendu compte que la radio montréalaise suce, plus qu’Henriette Lavigueur (du film). J’ai le choix entre la survitamine et les rires de corneille d’Énergie-CKOI, la musique de bureau-salle-d’attente-et-autres-beiges de Rock-Rythme-Détente ou le ton je-prends-un-air-totalement-détaché-parce-que-c’est-cool-intello de la Marge-Radio-Montréal. Oui, je généralise. Donc, j’écoute la playlist de CHOM.

Après avoir écouter « Come sail away » de Styx 86 fois, je décide qu’il est temps de gratter ma vieille guitare que j’ai peu touché. Je suis maintenant capable de faire le classique Ré-La-Si mineur-Fa dièse mineur-Sol-Ré-Sol-La… c’est Pachelbel.

  • Comment perdre son temps autrement?

Étant donné que je n’ai plus accès à Tout Azimut. J’ai décidé drastiquement de laisser tomber le plus souvent possible métro et autobus et marcher la majorité de mes déplacements. Je vous fait part de quelques conclusions. 

Il y a un Comic Book Shop pas trop loin de chez nous, mais je préfère me rendre au Millenium. Il y a une crème glacée sublime sur Laurier. Il y a des soirées swing au Petit Medley, sur St-Hubert. La rue Masson n’est jamais « dull » à marcher. La rue St-Laurent est grande et vide après 18h. Peu importe où tu vas, il n’arrête jamais d’avoir des belles filles sur ton chemin. Finalement, quand tu marches longtemps, tu fonds.

Dans quelques jours, j’aurai afin mon nouvel ordinateur. Je vais être socialement vivant. Je fais m’enfermer chez moi et pâlir. Je vais reprendre le poids que j’ai perdu.

Vraiment?…

– Sans-ordi-Eric Gagnon