Touchant! Le message d’espoir de Spock à une jeune mulâtre en détresse (1968)

En 1968, le magazine Fave, destinée aux adolescentes, a publié une très courte lettre d’une certaine F.C., une jeune mulâtre de Los Angeles, qui avait de la misère à se faire accepter tant par les blancs que les noirs et qui demandait conseil à Spock, car étant moitié humain-moitié vulcain, il pouvait la comprendre.

Leonard Nimoy/Spock lui répondit, voici sa touchante réponse :

Spock1

 

Spock2– ‘xim Sauriol

Source

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.