La série Saga censurée par Apple?

Saga

La semaine dernière, nous apprenions que la plateforme Izneo, qui diffuse en version iOS certaine des plus grandes maisons d’édition européenne telles que Casterman, Dargaud, Dupuis, Gallimard, Kana et Le Lombard, a dû supprimer de sa version iPad 1500 des 4000 titres de sa bibliothèque virtuelle jugés par Apple de contenir du matériel « érotique » ou « pornographique ». Certains des titres supprimés sont des séries populaires comme Largo Winch, Treize et Blake et Mortimer.

L’affaire ne s’arrête pas là. Cette semaine, c’est au tour de l’éditeur américain Image Comics de se faire censurer. En effet, Apple a qualifié que le numéro 12 de la série Saga du scénariste Brian K. Vaughan et de l’artiste Fiona Staples d’inapproprié à cause d’une scène dans laquelle on peut voir deux hommes en plein ébat sexuel. En outre, le Comic Book s’ouvre sur cette scène.

Tel que le souligne le site Blastr, il ne s’agit pas de la première fois que des actes sexuels ont été mis en scène dans cette série, ni la première fois que l’on voit les parties génitales masculines. Pourtant, Apple vient de créer un précédent en interdisant la publication du numéro 12 de la populaire série, ce qui a valu à celle-ci des accusations d’homophobie.

Le 4 mars dernier, nous avions justement parlé de la série Saga, nous invitons à découvrir cette bande dessinée qui nous a littéralement renversés.

– Benoit Mercier

***Mise à jour***

Dans une lettre ouverte destinée à sa clientèle et aux personnes inquiètes par la soi-disant décision d’Apple de censurer le 12 de la série Saga, David Steinberger, chef de la direction de ComiXologie, une plateforme virtuelle qui offre une sélection de séries de BD par le biais de son site et de ses applications iOS et Android, a annoncé que le blâme ne revenait pas à Apple.

Selon Steinberger, les responsables de ComiXologie ont décidé de ne pas rendre disponible le dernier numéro de la série de Brian K. Vaughn à cause d’une mauvaise interprétation des politiques d’Apple, une décision qui n’avait aucun lien avec l’orientation sexuel des personnages. Après avoir reçu un appelle téléphonique et une clarification d’Apple ce matin, ComiXologie revient en arrière et assure que le fameux numéro sera prochainement disponible sur ses différentes plateformes.

Fausses excuses? Intentions légitimes? Qu’en pensez-vous?

Les lauréats des prix Bédéis Causa

Vendredi dernier, le 13, dans le cadre du FBDFQ, les prix Bédéis Causa ont été remis. Ces récompenses soulignent l’excellence et la vitalité de la bédé québécoise; le jury était composé de journalistes et de professionnels du livre. Voici les récipendiaires de cette année :

Prix Réal-Filion (remis à un auteur québécois, scénariste ou dessinateur s’étant le plus illustré avec son premier album professionnel) :            
Fred Jourdain pour Le dragon bleu (publié chez les Éditions Alto)

Prix Albéric-Bourgeois (meilleur album de langue française publié à l’étranger par un auteur québécois, scénariste ou dessinateur) :            
Guy Delisle pour Les chroniques de Jérusalem (publié chez Delcourt)

Prix Maurice-Petitdidier (décerné à un album francophone publié à l’étranger) :
L’américain Craig Thompson pour la version française d’Habibi (publié chez Casterman)

Grand prix de la ville de Québec (décerné au meilleur album de langue française publié au Québec) :            
Jean-Paul Eid pour Le fond du trou (publié chez La Pastèque)

Prix hommage Albert-Chartier
Le magazine Safarir (puisque cette publication a permis a de nombreux auteurs et humoristes a faire leurs premières armes en plus d’être une belle vitrine pour le talent d’ici.)

– ‘xim Sauriol