DC délaisse le Comics Code Authority

Jim Lee a écrit sur le blogue officiel de Vertigo qu’à compter d’avril prochain, DC Comics n’aura plus recours au Comics Code Authority pour coter ses titres. À la place la compagnie utilisera son propre système d’évaluation permettant aux lecteurs et aux parents de connaître le groupe d’âge auquel une bande dessinée s’adresse.

Puisque Marvel a mis en place son propre système de cotation il y a environ une décennie, seuls Archie Comics et Bongo Comics seront les deux dernières maisons d’édition à adhérer Comic Book Code Authority.

– Benoit Mercier

Jim Lee discute d’Icons

Le très populaire dessinateur Jim Lee s’entretient avec Tony Wolf de The Action Room au Midtown Comics de New York.

Les deux hommes discutent de la carrière de Lee comme dessinateur et d’Icons, une compilation qui rassemble plusieurs des œuvres que l’artiste a créées au cours des années.

– Benoit Mercier

Robert Kirkman DESSINERA pour Spawn #200!

Pour la sortie du deux-centième numéro de SPAWM, son créateur, Todd McFarlane, unis ses forces à celles de plusieurs artistes, dont Greg Capullo, David Finch, Jim Lee, Marc Silvestri, Rob Liefeld, et Ashley Wood.

La plus récente recrue qui aidera à amener à terme ce numéro géant de 56 pages n’est nul autre que l’auteur de The Walking Dead, Robert Kirkman.

Kirkman qui n’est pas à la base un dessinateur sera assisté au dessin par McFarlane lui-même afin de créer 4 pages uniques qui feront le pont avec la suite de la série repoussée, Image United.

Cliquez ici pour lire l’entrevue de McFarlane à propos de SPAWN #200.

– Benoit Mercier

Une baisse des prix chez DC Comics

Aujourd’hui, Dan DiDio et Jim Lee ont annoncé qu’à  compter de janvier 2011, DC Comics ajustera ses prix sur l’ensemble de ses numéros comprenant 32 pages.

Le prix standard passera donc de 3.99 $ à 2.99 $ le numéro. Si l’on considère les numéros spéciaux, les mini-séries et les numéros annuels, cette modification affectera environ 80 % des  titres vendus par la compagnie.

« En tant que co-éditeurs, nous avons écouté nos fans et nos partenaires dans la communauté de la vente qui nous a dit que le prix 3,99 $ pour 32 pages a été trop cher. Les fans sont de plus en plus réticents à essayer de nouveaux titres et à long terme ont commencé à abandonner les titres et les personnages qu’ils avaient collectionnés pendant des années. » a déclaré Dan DiDio, co-éditeur pour DC.

«Nous avions besoin d’une stratégie de tarification progressive qui soutient notre modèle d’affaires actuel et, surtout, permet à cette industrie créative de prospérer pendant les années à venir. À l’exception des exemplaires de bande dessinée surdimensionnée comme les numéros annuels et les numéros spéciaux, nous nous engageons au prix de 2,99 $. »

Pour l’instant, les baisses de prix du côté de Marvel Comics sont toujours à l’étape de rumeurs.

– Benoit Mercier

L’artiste Jim Lee et le réalisateur Tim Miller de Blur Studios discutent de la cinématique d’ouverture DC Universe Online

On y apprend entre autres les différents plans et les changements scénaristiques qui sont survenus durant l’étape de conception. C’est également l’occasion de parcourir pas à pas avec le réalisateur chaque plan et de découvrir par la même occasion des détails jusque-là dissimulés.

– Benoit Mercier

La fin de WildStorm

En 1999, depuis son achat par DC Comics, WildStorm a rencontré plusieurs embuches en cours de parcours.

Des conflits avec les auteurs et artistes et le départ de plusieurs d’entre eux ont contribué à alimenter les difficultés à l’internet. À plusieurs reprises, auteurs et éditeurs ont tenté de relancer l’étiquette, mais sans grand succès.

Maintenant, selon Dan DiDio et Jim Lee, la bannière n’est plus rentable et la lignée de titres publiés sous WildStorm prendra fin à compter du mois de décembre prochain. En d’autres mots, Didio et Lee tirent la « plug » définitivement.

Selon le communiqué de presse officielle de DC Comics, la compagnie et l’auteur à succès Geoff Johns n’en ont pas fini avec les personnages de WildStorm et « …planifient de réexaminer ces incroyables personnages… ».

Connaissant le talent qu’a Johns pour actualiser de vieux concepts narratifs dans le canon de DC, cela pourrait peut-être signifier que les personnages de Wildstorm seront éventuellement intégrés à la continuité actuelle de DC Comics.

Pour en apprendre davantage sur cet évènement important du Comic Book américain, je vous invite à consulter ces deux articles, gracieuseté de Bleeding Cool.

Le premier offre le communiqué de presse de DC Comics, le deuxième explique les difficultés qu’a dû surmener WildStorm durant les dernières années.

– Benoit Mercier

Secret Origins: The Story Of DC Comics

Prochainement sur DVD, vous pourrez mettre la main sur Secret Origins: The Story Of DC Comics, un documentaire relatant les origines de l’industrie du Comic et des plus grands super héros de DC Comics.

Certains des plus grands noms de milieu interviennent durant le film: Neal Adams, Karen Berger, Mike Carlin, Dan DiDio, Neil Gaiman, Geoff Johns, Jim Lee, Paul Levitz, Dwayne McDuffie, Grant Morrison, Dennis O’Neil, Paul Pope, Louise Simonson, Mark Waid, Len Wein, et Marv Wolfman.

La date de sortie est prévue pour le 9 novembre 2010.

– Benoit Mercier

Prix des Records Guinness remis à Chris Claremont

Hier, lors d’une cérémonie au Comic Con de San Diege, l’auteur de Comic Books Chris Claremont s’est vu remettre un prix du Livre des Records Guinness pour le Comic le plus vendu de tous les temps.

Vendu dans les années 90, X-Men #1 possédait 5 couvertures différentes.

Après avoir reçu le prix, Chris Claremont s’est retrouvé au kiosque de DC Comics aux côtés de l’artiste Jim Lee et Rob Liefeld…

Nous nous sommes entretenu avec Chris Claremont lors de son passage au dernier Comiccon de Montréal.

– Benoit Mercier

Une toilette des X-Men…

Si vous êtes un geek « hardcore », que vous aimez la bande dessinée américaine et que vous êtes à tendance excentrique, la nouvelle qui suit saura vous intéresser.

Vous pouvez vous procurer dès maintenant sur le site de vente en ligne eBay une toilette tapissée des numéros originaux de X-Men dessinés par Jim Lee et écrits par Chris Claremont.

Chaque Comic a été déconstruit page par page, planche par planche à l’aide d’un exacto et de ciseaux pour ensuite être fixé sur une cuvette régulière.

Afin d’éviter des coins vides, une première couche d’images a été apposée, suivie de 3 couvertures dépliées sur lesquelles sont présentés les membres des X-Men de l’époque.

L’intérieur du bol a été tapissé de « full-spread » disponible à l’intérieur de chaque numéro.

Plus de 80 heures ont été nécessitées afin de compléter ce projet.
Les enchères débutent à 495 $ américains.

Pour plus de détails, consultez la fiche de vente ici.

– Benoit Mercier

Nouvelles têtes dirigeantes chez DC Comics

Dans ces ères complexes suivant l’achat de Marvel Comics par Disney, DC n’a eu d’autre choix que de brasser la cage et mettre leurs plus grands talents dans des positions décisives. Hier, l’organisation a décider d’annoncer cette restructuration.

D’abords, une nouvelle présidente, Diane Nelson, qui a oeuvré dans d’autre branches de Warner Brothers, ayant préalablement travaillé dans la division disques de Disney  (faites le lien?). Son but maintenant est d’assurer que les titres de DC s’étendent sur de multiples plateformes, tel Marvel avec Disney. Pour paraphraser l’homme de 6 millions: ils ont la structure, il peuvent le faire!

Succédant à l’éditeur Paul Levitz, Jim Lee (le papa de la division Wildstar et souvent le favori de tous ceux qui ont trippé comics dans les années 1990) et Dan Didio (auteur, entre autre, la rubrique mensuelle DC Nation) sont maintenant co-éditeurs. Geoff Jones, dont la réputation de sauver des titres n’est plus à faire, sera le chef de création.

Vos réactions? Des questions?